Les agropoles, un véritable instrument d’aménagement agricole et d’équité territoriale (ministre)
APS
SENEGAL-COLLECTIVITES-DEVELOPPEMENT

Les agropoles, un véritable instrument d’aménagement agricole et d’équité territoriale (ministre)

Ballabougou (Mbour), 5 août (APS) – Les agropoles, créées dans le cadre de la mise en œuvre du Projet de zone de transformation agro-industrielle (PZTA), constituent un véritable instrument d’aménagement agricole et d’équité territoriale, a affirmé le ministre du Développement industriel et des Petites et moyennes industries, Moustapha Diop.

 

’’En plus d’être un vecteur d’investissements privés et de création d’emplois décents pour les jeunes et les femmes, les agropoles sont un véritable instrument d’aménagement agricole et d’équité territoriale, permettant aux collectivités territoriales de bénéficier de nombreuses infrastructures et des services essentiels’’, a-t-il notamment dit.

 

Il a assuré que ces agropoles permettront surtout aux zones d’implantation de disposer de voies de communication, de réseaux hydrauliques et d’électricité, d’assainissement, des postes de santé, de magasins de conservation, de connectivité à l’Internet, etc.

 

Le ministre s’exprimait, jeudi, à Ballabougou, dans le département de Mbour (ouest), lors du lancement des travaux de l’agropole initié dans le cadre d’une collaboration entre son ministère et l’Entente intercommunale Malicounda, Nguéniène et Sandiara. Les travaux de réalisation de l’agropole ouest, sur une superficie de 1160 hectares, vont coûter 54 milliards de francs CFA.

 

’’De tous les mécanismes de réponse à la sécurité alimentaire, les agropoles sont, sans nul doute, l’un des plus adaptés, du fait de leur contribution à la transformation structurelle de notre économie et à la stratégie de substitution aux importations de produits agricoles et alimentaires’’, a soutenu Moustapha Diop.

 

Bâtis autour de l’agro-industrie, les agropoles promeuvent la transformation industrielle des productions agrosylvopastorales et halieutiques qui ont un potentiel affirmé par le biais du partenariat public-privé avec une réelle participation attendue du secteur privé national, a-t-il souligné.

 

Selon le ministre, ces agropoles permettent de créer une économie locale par le développement d’un tissu de Petites et moyennes entreprises et industries (PME/PMI), mais aussi de soutenir l’agriculture familiale et des petits producteurs.
 

’’C’est pourquoi, le président de la République, Macky Sall, m’a demandé d’accélérer le déploiement et la mise en œuvre du programme de cinq agropoles dans les zones identifiées, en vue d’assurer notre souveraineté alimentaire par la transformation locale des produits agricoles’’, a déclaré M. Diop.

ADE/OID