L’agropole ouest vient renforcer la vocation de pôle de compétitivité du département de Mbour (ministre)
APS
SENEGAL-AGRICULTURE-INDUSTRIE

L’agropole ouest vient renforcer la vocation de pôle de compétitivité du département de Mbour (ministre)

Ballabougou (Mbour), 5 août (APS) – L’agropole ouest, dont les travaux ont été lancés jeudi à Ballabougou, près de Nguéniène, vient renforcer la vocation de pôle de compétitivité économique du département de Mbour (ouest), a assuré Moustapha Diop, le ministre du Développement industriel et des Petites et moyennes industries.

 

‘’L’agropole ouest vient renforcer la compétitivité économique du département de Mbour, particulièrement la vocation de pôle de la zone économique spéciale de Sandiara’’, a dit M. Diop.

 

Cette agropole d’un coût de 54 milliards de francs CFA fait partie du volet agricole du Plan Sénégal émergent. C’est le fruit d’une collaboration du ministère du Développement industriel et des Petites et moyennes industries avec l’entente intercommunale créée par les communes de Malicounda, Nguéniène et Sandiara.

 

L’agropole sera construite sur une superficie de 1.160 hectares.

 

‘’L’agropole ouest s’insère dans un écosystème en pleine construction intégrant le lycée technique de Sandiara, la zone économique spéciale de la même commune et des périmètres de développement agropastoral, pour faire de cet espace le futur centre d’approvisionnement du pays en légumes, fruits, viande et lait’’, a souligné Moustapha Diop.

 

Selon le ministre du Développement industriel et des Petites et moyennes industries, l’ambition des pouvoirs publics est de faire de cette agropole un modèle de développement territorial capable de contribuer à l’atteinte de la souveraineté alimentaire et à la création massif d’emplois, notamment pour les jeunes et les femmes.

 

‘’Fruit de l’entente intercommunale entre Malicounda, Nguéniène et Sandiara, l’agropole ouest est l’exemple patent de ce que nos collectivités territoriales sont capables de faire pour impulser le changement à partir de nos terroirs’’, a-t-il dit.

 

‘’Elle est une traduction concrète de l’esprit de la réforme de l’Acte 3 de la décentralisation, dont la finalité est d’organiser le Sénégal en territoires viables, compétitifs et porteurs de développement durable’’, a poursuivi M. Diop.

ADE/ASG/ESF